Saint-Priest les fougères, Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Translate

jeudi 8 septembre 2011

Cèpe beau pied, Boletus calopus ?

non comestible en raison de son amertume nous dit le Philips
Août 2011

Il aurait fallu que je le coupe pour m'assurer de son nom.

Une amanite

Danger avec les amanites ! seul l'orange des Césars est bien distinguable et excellente et sans danger.

La lune, mais j'y vais souvent !

C'est sur la route de Ladignac à St Priest

Concert au château de Jumilhac cet été




Anthurus d'Archer, un curieux champignon qui nous vient d'Australie

Pied bleu, rhodopaxille nu, lepista nuda, tricholoma nudum


D'après le Philips, un excellent comestible. Je n'ai pas essayé, j'avais des cèpes que je connais bien. Août 2011, en bordure de bois.

Coulemelles (lépiotes) déguenillées (lepiota rhacodes)

Elles poussent sur du compost dans un coin de jardin de mon voisin. Toutes jeunes elles sont guère "déguenillées". Le pied est plus gros que celui de la grande coulemelle (lépiote élevée). Elle a deux fourchettes dans le livre de Ouest-France contre trois pour la grande coulemelle. Dans le Philips, il est écrit "Comestible, mais provoquant chez certains des troubles gastriques". Je n'ai pas testé. photo prise en août 2011.



Les cèpes de cet été

On a tué le cochon

Le concours de pêche de St Priest les fougères








La fête du 15 août à St Priest, avec Johny Star, le sosie de Johny Halliday


dimanche 12 juin 2011

Pentecôte

Beaucoup ne savent pas ce que cela veut dire.
Rien à voir avec un pantalon de velours cotelé. Pantashop, pantacourt... !

J'aurais bien voulu faire entrer la modernité dans ce blog comme le veulent nos ministres de l'éducation markétinge. Mon envoyé spécial dans le monde des mots et des concepts m'écrit :

" C'est aujourd'hui la Pentecôté (= le Saint-Esprit est descendu sur les apôtres, leur donnant le don des langues, pour répandre l'Evangile dans le monde). Je vous fait la lecture commentée du Missel, pour affermir notre culture religieuse : La Pentecôte ouvre le dernier cycle de l'année ecclésiastique. On entre dans le "Temps ordinaire" (ce que vous appeliez, quand vous étiez petits, avant la réforme de Paul VI : "le propre du temps"). Ce "temps ordinaire" va durer durant tout l'été et tout l'automne, période de repos et des récoltes agricoles, époques à laquelle l'Eglise n'emmerde pas (trop) ses ouailles avec des cérémonies à la noix, pour les reprendre en main uniquement cet hiver, à partir de Noël (période de l'Avent, etc.) jusqu'à la fin du Printemps (Pâques-Ascension-Pentecôte). En fait, l'année liturgique ne dure que 6 mois sur 12. Quand on entre en "temps ordinaire", ce qui compte le plus, ce sont les fêtes des saints et de leurs mystères (on arrive bientôt à la St Pierre et Paul, la Sainte Trinité, la Fête-Dieu, la saint Ange, la saint Jean, etc.) - qui sont l'occasion pour les ouailles de faire la fête au village, et de sortir le soir (à une époque où il ne fait pas froid). C'est aussi la période de l'année où l'on faisait la guerre, et où les combattants devaient être dégagés d'un certain nombre d'occupations religieuses. Le curé va revêtir un chasuble de couleur verte, jusqu'à Noël. Symbole de l'Eglise qui espère le retour de Jésus. Mon Missel Romain dit : "cette période symbolise, pour chaque fidèle, le cours de ses pérégrinations terrestres normales, jusqu'à sa demeure fixe dans la maison du Père céleste." Je trouve cela passionnant, et assez intelligent. J'espère ne pas choquer mes correspondants écologistes en disant qu'il y a une certaine idée d'une écologie (et pas que morale !) derrière cette habile organisation de l'année. Hulot et Joly nous rabattent les oreilles avec leur respect du cycle du temps, des saisons, etc. : c'est un grand retour aux fondamentaux ! Bonne journée."

P.S. Je ne vais pas écrire ce que Wikipedia fait très bien (je l'ai lu !)

"
La Pentecôte (du grec ancien πεντήκοντα / pentếkosta, « cinquantième ») est une fête chrétienne inspirée de la fête juive de Chavouot ou fête des Semaines. Sa célébration est attestée depuis le IVe siècle ; elle prenait place au terme d'une période de cinquante jours après Pâques.
Elle commémore une expérience mystique collective des apôtres de Jésus de Nazareth rapportée par les Actes des apôtres et célèbre la descente de l'Esprit Saint sur ceux-ci le cinquantième jour à partir de Pâques, comme Chavouot commémore, cinquante jours après la Pâque juive, la descente du Mont Sinaï par Moïse, porteur des Tables de la Loi."

Et pour les guitaristes !

"C’est quoi une gamme pentatonique ?
Penta vient du grec et signifie « cinq » c’est donc un gamme de 5 notes. C’est une division de l’octave en 5 espaces inégaux."


Quant au Pentagone, vous savez...

Otite et myosotis sont deux mots de la même famille !

Je reçois ma leçon de français du jour. Voici, voilà ...
Formés sur le grec "otos" = l'oreille. (cf. oto-rhino...) [Ot]-ite : le mal d'oreille Myos-[ot]is : l'oreille de chauve-souris. Quant au drôle de mot "chauve-souris", il est dû à des clercs du Moyen Age qui comprenaient mal le latin, et se sont trompés en traduisant le mot du latin au français. Le latin ne dit pas "chauve-souris", il dit "chouette-souris", en fait - ce qui est quand même plus logique ! mais les clercs ont confondu "calva" (chauve) et "cava" (chouette).

Aquarelles autour et alentours de Jumilhac le grand