Saint-Priest les fougères, Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Translate

jeudi 18 décembre 2014

A Saint-Priest, pour Noël offrez-vous l'enfer sur papier bible avec Sade

Saint-Priest-les-fougères n'a pas de librairie. Alors je vais faire ce que je peux en matière de décentralisation cul turelle.

Aujourd’hui Sade, le "divin marquis" est à la mode. Tout gamin entrant dans une librairie (vous me direz que depuis l'enseignement rénové c'est rare) peut lire. C'est dans La Pléiade. 
Offrez à Noël l'enfer sur papier bible.

Voici donc un petit extrait à mettre entre toutes les mains.
Ce sont des mathématiques humoristiques. Ça va vous plaire. Attention les yeux, vous êtes cernés.
Il faut suivre.

"Quinze filles passent au confessionnal, trois par trois ; une fouette,
une suce le curé, l'autre chie ; puis celle qui a chié fouette, celle qui
a sucé chie, et celle qui a fouetté suce. Il les passe ainsi toutes
quinze. Il ne voit rien. C'est une maquerelle qui dirige tout : le curé
recommence cette partie six fois par semaine, chaque fille doit donner
vingt-cinq coup de fouet, et c'est dans l'intervalle de ces vingt-cinq
coups que la première suce et que la troisième chie. Puis vingt-cinq
putains lui mollissent le cul pendant qu'il encule un cygne avec une
hostie au bout de son engin, et se fait chier dans la bouche par l'évêque.
L'évêque n'encule que pendant la messe, et décharge à l'élévation ; il se
fout lui-même un dindon dans le cul dont la tête est passée dans le con
d'une fille qu'il oblige à mâcher un charbon ardent de l'encensoir.
Préalablement, l'évêque a fait avaler à la fille quinze gouttes de plomb
fondu tout bouillant, et lui a brûlé les gencives avec de l'eau-forte. Il
lui arrache quatorze dents et met en place un clou rouge à la place, qu'il
enfonce avec un marteau ; il procède à l'opération en faisant foutre la
fille en bouche par quinze valets dont il a fait coudre le cul avec un
nerf de bœuf"...

Les Cent Vingt Journées de Sodome, p. 310

Saint-Priest-les-fougères sauve sa Licence IV !

http://www.sudouest.fr/2014/10/29/saint-priest-les-fougeres-24-le-village-sauve-sa-licence-iv-1719644-2123.php

"Dans l'espoir de voir renaître un établissement convivial, la commune du Périgord vert a rouvert un bar temporaire "
"Il y a quelques années, la municipalité a racheté le sésame au dernier bar-restaurant de cette commune de 400 habitants, près de La Coquille, peu avant qu'il ne ferme définitivement ses portes. Sauf qu'une telle autorisation a besoin de  vivre pour ne pas être retirée. Aussi, la présidente du comité des fêtes a suivi le stage obligatoire au permis d'exploitation d'un débit de boisson et les deux derniers week-ends d'octobre, la salle des fêtes s'est muée en bar temporaire en vue d'assurer les quatre journées d'ouverture annuelle minimum."

http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F22379.xhtml

Un petit coup de Licence IV

www.youtube.com/watch?v=XZAt-_gwvXY

mercredi 24 septembre 2014

Levades, de Saint-Priest-les-Fougères à Madère

http://fr.wikipedia.org/wiki/Levada

St-Priest, "Lu païs do taillis et de les levades "

"Lu païs do taillis et de les levades "

Une association
http://www.sudouest.fr/2014/09/24/fontaine-et-croix-ont-ete-restaurees-1681581-1841.php

Inauguration de la fontaine Saint-Roch et de la croix du Calvaire

http://www.sudouest.fr/2014/09/24/fontaine-et-croix-ont-ete-restaurees-1681581-1841.php

extrait :
"L'association Lu païs do taillis et de les levades « le pays des taillis et des rigoles en français » a été créée en 2009 par Gilbert Chabaud, son actuel président et par ailleurs vice-président de la Communauté de communes du Pays de Jumilhac. Actuellement, l'association travaille sur les fontaines. Samedi, elle a inauguré la fontaine Saint-Roch et la croix du Calvaire, route d'Oche. Le maire Jean-Patrick Chaussadas, les conseillers municipaux, la députée Colette Langlade, l'historien Pierre Ortega, l'abbé Daniel Mathieu, Michèle Faure, maire de La Coquille, et Roger Brégéras, l'ancien premier magistrat à l'origine de la restauration étaient présents."

Le bœuf de Coutancie (St-Priest-les-Fougères) cité dans le film "Les saveurs du Palais" (Catherine Frot, Jean d'Ormesson)

Le bœuf élevé à Saint-Priest-les-Fougères, commune à laquelle nous consacrons un blog renommé !
Bernard et Charles Dufraisse
Domaine de Coutancie
24000 St-Priest-Les-Fougères
Tel : 05 53 52 85 65

dimanche 14 septembre 2014

Habitants de St-Priest-les-Fougères, mettez-vous kilt ! il en va de l'avenir de St-Priest

Laissez tomber le bloud’jin ! faites comme nos aïeules, pas de culotte, des jupes. Et participez à l’étude scientifique sur l’effet du kilt sur l’amélioration de la fertilité masculine.
Image
Fanfaronnade de Trentemoult (en face de Nantes)
Tout en suivant un cours sur l’art de chier dans les bois.
Comment chier dans les bois
Et bene pendentes* ! comme celles des papes limousins.**
* Je ne sais si le latin s’enseigne encore au lycée Darnet, alors voici la traduction "et bien pendantes" (c’est proche du latin macaronique)
**
"La Corrèze a fourni son lot d’hommes sages et saints. C’est aussi le plus petit territoire au monde à avoir donné naissance à trois Papes. "Sur les sept papes qui résidèrent en Avignon, il y eut trois Limousins, Clément VI(1342-1352), Innocent VI (1352-1362) et enfin Grégoire XI (1370-1378). Quand on saura que deux autres clercs de cette petite province déclinèrent la tiare qui leur était offerte, on comprend qu’à une époque où le terroir et la famille avaient dans la vie des responsables une influence prépondérante, il nous faut évoquer ces trois papes issus de l’actuel diocèse de Tulle."(Jean Vinatier, historien du diocèse de Tulle histoire religieuse du Bas Limousin et du diocèse de Tulle, Editions Lucien Souny)"."
Et si l'Ecosse vote son indépendance, le kilt va devenir "tendance" ! Un coup de pub gratos pour Jumilhac. Dépêchons-nous avant les grands froids, profitons de cet été de septembre !

A l'écoute du brame - le 19 septembre 2014

A l'écoute du brame - le 19 septembre 2014

Lieu : Saint-Paul-la-Roche, Mairie - 20h
En pleine période de rut pour le cerf, il est possible d’entendre le brame ou de voir l’animal à l’orée des bois.
20h15 : animation en salle autour de l’écologie du cerf, du comptage de sa population et des enjeux induits par sa proche présence
22h15 : sortie sur le terrain à l’écoute du brame
23h15 : retour en salle, vin chaud
Déplacements en mini-bus
Gratuit. Sur réservation.
En partenariat avec la Fédération de Chasse de Dordogne
Gratuit
Sur inscription
Renseignements : Parc 05 53 55 36 00

mardi 2 septembre 2014

Jumilhac, expo des œuvres des élèves de Sylvie Marcillaud



Nuit de la chauve-souris au château de Jumilhac




Le Yin et le Yang des limaces rouges


Un peu plus tard


"les deux limaces s'échangent des poches de spermatozoïdes. Or, les spermatozoïdes sont produits par les mâles. C'est pourquoi il est indiqué que cet accouplement se produit entre deux mâles. 
Si les spermatozoïdes se trouvent à l'intérieur des limaces et que celles-ci pondent ensuite des œufs fécondés, on peut donc en déduire que les limaces possèdent aussi des ovules. 
Ainsi,dans un premier temps, les limaces s'échangent des spermatozoïdes. Puis, ces spermatozoïdes fécondent les ovules se trouvant dans l'organisme, formant ainsi des œufs qui seront ensuite pondus."


C'était la leçon de "sciences nat". On dit maintenant "Sciences de la vie" !

Nous avons des tomates à Bourdoux ! en août 2014


Elles ont résisté au Mildiou ! Marmandes et Montfavet. Les meilleures !

Koyam, une association dont le siège est à Jumilhac


KOYAM
Un acteur
du développement culturel local

Koyam est une association loi 1901, qui a pour but de créer une dynamique locale en développant des projets artistiques et culturels, événementiels et réguliers.
Le support principal aujourd'hui pour créer cette dynamique est la musique.

Les bénéficiaires de cette dynamique sont, en premier lieu, tous les habitants du territoire, toutes générations confondus.
Une attention très forte est mise sur l'enfance et la jeunesse.

En effet, le concept principal est l'ouverture au monde, aux cultures et musiques du monde, l'ouverture aux autres et la connaissance de soi et de ses capacités à vivre et à rentrer en contact avec les autres, et ce par l'intermédiaire d'une pratique de la musique au sens large. « La musique : un langage universel ».


Siège Social
Mairie
24630 JUMILHAC
09 62 128 328
asso.koyam@orange.fr
Permanence Téléphonique
06 87 07 86 29

Concert à la Rhue du groupe Svetka









Excellent, excellente soirée. Qui s'est terminée par des danses que les musiciens ont apprises aux participants.

Quelques morceaux du programme :
Allemande – Bach ; Gigue – Veracini ; Liberté – Jean Pierre Raillat ; Adagio de Haendel ; Largo de Vivaldi ; Csardas de Monti...

Flambée Montalbanaise (Gus Viseur) ; Maramaros ( Klezmer) ; Tico tico (Zequinha de Abreu) ; La Partida (vals venezuela) ; Mazurka (Chabenat) ; Takirari (bolivie) ; Indifférence (Tony Murena) ; Sueno Larense (vals venezuela) ; Matyilem (Ando Drom ) ; Danse Roumaine (inconnu)...


Pour écouter et voir :




Premières girolles de la saison


Expos des œuvres des élèves de Sylvie Marcillaud à Thiviers


Une autre expo à lieu à Jumilhac

mercredi 23 juillet 2014

L'avenir du château de Bione à Jumilhac, le communiqué de D. Langevin

Amère déception citoyenne à Jumilhac le grand.

Depuis plus d’un an nous avions élaboré un projet de réhabilitation du domaine de bione pour faire un centre d’accueil, entre autre, pour les nécessiteux, les personnes isolées de notre région…
Ce projet avait reçu l’approbation des conseils municipaux voisins, des communautés de communes de Payzac et de Jumilhac, de Mme la sous préfète, de Mme la député et du conseiller général ainsi que les directeurs des maisons de retraite sans oublier l’appui chaleureux du directeur de l’hôpital de St Yrieix. Ce projet répondait à un besoin de la population qui nous a fortement encouragés.

Ce projet qui semblait une évidence pour tout un chacun s’est vu refoulé le 17 avril dernier lors d’une assemblée composée des différents responsables administratifs.
1800 m² de bâtiments, certes à rénover, sur 4 hectares de parc ne peuvent évidemment pas être laissés à l’abandon ou bradés au privé. Mon père Jean LANGEVIN, conseiller général dans les années 60, avait su convaincre et sauver l’endroit. Mais même s’il y a une empreinte sentimentale évidente comme le soulignait notre conseiller général, je me suis investi dans ce travail parce qu’il me semblait fou d’abandonner un tel domaine tout en sachant, comme ancien médecin, l’utilité de cette structure pour les patients très demandeurs mais aussi pour la création d’emplois nécessaire à la survie de la commune.

Pourtant il nous a été dit, lors de cette fameuse réunion, Que le quota pour ce genre de structure était atteint pour le nord-Dordogne,
Qu’il n’y avait plus de « sous »… Austérité oblige !
Qu’enfin c’était aux instances administratives de suggérer telle ou telle initiative… Autrement dit les besoins de la population intéressée n’est pas une priorité et que celle-ci doit se contenter de ce qui lui est accordé ! Nous voilà revenu sous l’ancien régime !

Sans pourtant nous décourager nous devons continuer à chercher le moyen de sauvegarder ce domaine qui, en fait, nous appartient.

Pour la commission « Avenir de Bione »

D LANGEVIN

lundi 24 mars 2014

Municipales 2014, Résultats à Ladignac-le-Long

HAUTE VIENNE (87) - Ladignac-le-Long

Sièges à pourvoirSièges pourvus
Conseil municipal1515
Conseil communautaire33
Liste conduite parElu(es) au conseil muncipalElu(e) au conseil communautaire
M. Pierre MILLET LACOMBE (LDIV)1. M. Pierre MILLET LACOMBEOui
2. Mme Nathalie VERGNE
3. M. Alain DORANGE
Mme Delphine PERRIER- GAY (LDIV)1. Mme Delphine PERRIER- GAYOui
2. M. Hervé FORESTIEROui
3. Mme Sandrine MOREAU
4. M. Gérard SAZERAT
5. Mme Laure JEAN
6. M. Jean-Pierre MASSIAS
7. Mme Madelinde HAMELINK-VAN NUS
8. M. Stéphane LAPLAUD
9. Mme Ségolène PLESSIS
10. M. Nicolas LAFOND
11. Mme Liliane LACOMBE
12. M. Tom COKER

Résultats du 1er tour

Liste conduite parVoix% inscrits% exprimésSièges au conseil municipalSièges au conseil communautaire
M. Pierre MILLET LACOMBE (LDIV)32635,7549,4731
Mme Delphine PERRIER- GAY (LDIV)33336,5150,53122

La répartition des sièges n'a lieu au 1er tour que si une liste a recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés.

Nombre% Inscrits% Votants
Inscrits912
Abstentions18720,50
Votants72579,50
Blancs ou nuls667,249,10
Exprimés65972,2690,90

dimanche 23 mars 2014

Résultat des Municipales 2014 à St-Priest-les-Fougères

DORDOGNE (24) - Saint-Priest-les-Fougères

Sièges à pourvoirSièges pourvusSièges restant à pourvoir
Conseil municipal11110

Résultats du 1er tour

CandidatsVoix% Inscrits% ExprimésElu(e)
Mme Patricia FAVARD22568,6090,36Oui
Mme Valérie LIVONNET21264,6385,14Oui
M. Adalbert DESCHAMPS21164,3384,74Oui
M. Nicolas ROBERT20863,4183,53Oui
M. Jean Patrick CHAUSSADAS20763,1183,13Oui
M. Thierry CHATENET20161,2880,72Oui
Mme Pascale KNORST19459,1577,91Oui
M. Xavier DUPÈTY18757,0175,10Oui
Mme Sandra GAUTHIER18255,4973,09Oui
M. Jacques BOYER17453,0569,88Oui
M. Philippe BRUN17352,7469,48Oui

* Pour être élu au 1er tour, il faut réunir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits.

Nombre% Inscrits% Votants
Inscrits328
Abstentions6820,73
Votants26079,27
Blancs ou nuls113,354,23
Exprimés24975,9195,77

jeudi 13 mars 2014

Pierre Delage, l'as de la Première Guerre Mondiale

Une amie m'a écrit à sont sujet :

" Pierre Delage, cet arriière-grand-oncle (le frère de mon arrière-grand-mère), natif de  La Coquille, qui s'est distingué à la guerre de 14, est mort au combat près de Machault (Ardennes) le 4 octobre 1918 et  qui n'avait pas
d'enfants.

Il était mécanicien, dit mon frère, et un pilote manquant, on lui a appris à piloter. Il a été blessé deux fois (je sais qu'il lui manquait un bras  mais qu'il a voulu reprendre du service)

Il a obtenu la légion d'honneur, la médaille militaire, la croix de guerre.  On le trouve dans la liste des As de l'aviation (sur Wikipedia notamment) car il a descendu 7 avions ennemis

Officiellement il s'appelait Pierre, mais en famille on disait "Georges". bien que ce prénom ne figure pas sur son acte de naissance ! Lequel acte date du 20 août 1887 mais il est né la veille, d'où parfois  la date du 19 août. 

J'ai trouvé aussi quelques infos sur deux fiches du site "Mémoire des hommes"

Quelqu'un a mis sa photo en ligne, je t'ai joint un fichier Word comprenant le lienvers la photo et la notice qui l'accompagne et un autre lien

J'ai découvert qu'il figure dans l'ouvrage : "Guide des tombes d'hommes célébres" de Bertrand Bayern, 2011. Nous en avions un exemplaire au bureau, je n'aurais jamais eu l'idée de chercher à Semide (Ardennes) où l'on trouve la Nécropole nationale de la guerre de 14-18, à Orfeuil