Saint-Priest les fougères, Parc Naturel Régional Périgord-Limousin

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Translate

lundi 14 février 2011

le "nature deficit dissorder"

"De récentes enquêtes menées en Allemagne et en Angleterre ont révélé des réponses ... plutôt créatives : 53% des petits Allemands pensent qu'une poule pond deux, trois, voire six oeufs par jour ; 40% ne savent pas vraiment de quel côté se lève le soleil. Les "kids" anglais ne sont pas meilleurs ; un sur dix pense que les vaches hibernent en hiver, un sur deux, que la morue est un poisson de rivière. Les chercheurs qui commencent à étudier le phénomène parlent de l'émergence d'une pathologie, le "nature deficit dissorder". La prochaine étape est écrite : les médecins prescriront des séjours "outdoor" pour les enfants à problèmes.

[...]
L'Unicef a demandé récemment aux enfants de 21 grands pays s'ils se sentaient heureux. Au classement établi selon "l'indice de bonheur ressenti", les Allemands et les Américains arrivent en fin de tableau, les Anglais au 13e rang (les Français sont quinzièmes). La corrélation qui se dessine est troublante. Des enfants plus éloignés de la nature ne sont-ils pas, "in fine", des enfants moins heureux ? "

E. Meyer, Editorial de la revue Géo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire